Pas encore d'article favoris !

Interview de la direction des systèmes d’information (DSI)

X

Votre article a été ajouté aux Favoris !

Jérôme VergnaultJérôme Vergnault, vous êtes responsable de la direction des systèmes d’information au sein de la communauté de communes Mellois en Poitou.

Votre service, qui regroupe 5 agents, est en charge de la gestion de la totalité du parc informatique (installation, gestion, maintenance) de la communauté de communes ainsi que du réseau de la téléphonie, des serveurs répartis sur les sites, qu’il s’agisse des maisons communautaires ou encore des écoles, réparties sur l’ensemble du territoire ce qui représente 250 postes sans compter le matériel scolaire.

Ces restrictions concernent-elles également votre direction ?

Jérôme Vergnault : Tout à fait, les agents sont tous à domicile et travaillent à distance même si des déplacements ponctuels sont nécessaires pour maintenir le Système d'information.

Les agents de votre direction ne sont donc pas directement sur le front mais se retrouvent tout de même affectés. Comment s’organise leur travail pendant cette période de confinement ?

J.V. : Afin de limiter les risques, les déplacements quotidiens dans les locaux de la DSI nécessaires pour les activités essentielles à maintenir en permanence (sauvegardes, mises à jour) sont assurés par un seul et même agent. Tous les agents sont néanmoins mobilisables en cas de besoin pour maintenir les activités essentielles. Le reste du travail s'effectue à distance.

Vous avez donc dû mettre en place les outils pour permettre aux agents des autres services de télétravailler et ainsi garantir la continuité du service public. Pensez-vous que cette expérience puisse vous servir pour proposer le télétravail à certains agents au-delà de cette crise sanitaire ?

J.V. : Le système d'Information est jeune et tous les outils pour le travail à distance n'ont pas pu être déployés avant le confinement. Néanmoins, cette crise a permis de valider les choix technologiques de la collectivité comme privilégier les hébergements externes ou encore déployer la suite office 365. La découverte de ces outils par les agents permettra de mieux envisager le télétravail de demain au regard des fonctionnalités que ces outils peuvent fournir, comme la visioconférence, même s'il est préférable pour des questions de sécurité qu'ils soient utilisés avec des ordinateurs fournis par la collectivité.L’épreuve que nous traversons est une sorte de laboratoire dans lequel nous expérimentons des méthodes de travail qui ne nous sont pas familières. Elle permet de participer au développement des connaissances technologiques des agents, dont l'utilisation de la visioconférence, nouvelle pratique de conversation à distance au sein de la collectivité.